Confiture de cerises

Les cerises « du Port » sont celles de notre jeunesse, de l’enfance de nos enfants, celles de grand-père et grand-mère, de tonton et tata, des cousins, de mes beaux-parents, chez qui nous venions en vacances depuis………..toujours pour mon mari et plus de quarante ans pour moi !

En arrivant, les roses trémières nous font une haie d’honneur, les cloches de l’église, où nous nous sommes mariés, sonnent rien que pour nous hi, hi, hi !!! La Bénigousse nous rappelle les pêches d’écrevisses et la Seugne celles de brochets, truites, gardons et, à l’époque, personne ne revenait bredouille !!!

Et puis, il y avait la saison des confitures, les mûres ramassées dans la haie en face de la maison, la gelée de pommes…..Et l’époque des conserves, des vendanges, bref, si j’ose dire !!!

Merci à nos chers cousins pour cette journée de cueillette au Port, merci pour les bouquets d’hortensias et de roses, ils illuminent notre nouvelle maison de l’affection de nos anciens !

Ah nostalgie, quand tu nous tiens !!!!

Belle journée à tous !

Amicalement

Jeanne

Je réalise que l’étiquette choisie et celle d’une pomme rouge ! Bon, on ne se moque pas hi, hi, hi !!!!

INGREDIENTS pour une dizaine de pots de tailles différentes

2 kg de cerises dénoyautées

2 kg de sucre à confiture (avec de la pectine)

(J’ai mis 1kg 800 mais avec l’eau contenu dans les fruits, la cuisson était très longue)

1 citron

PREPARATION

Laver, équeuter les cerises, les dénoyauter, les verser dans une grande casserole avec le sucre et le jus de citron, laisser macérer jusqu’au lendemain (au moins 6 heures) en remuant régulièrement pour bien faire fondre le sucre.

Mettre les fruits sur le feu (avec la casserole hi, hi, hi !!!), porter à ébullition et écumer régulièrement aussi longtemps que nécessaire.

Remuer très régulièrement pour que la confiture n’attache pas et pour surveiller la cuisson.

Quand vous constaterez un épaississement (cela peut prendre entre 20 minutes et 45 minutes selon l’eau contenue dans les fruits et avec les nombreuses averses, c’était le cas pour mes cerises !), faites le test de « la soucoupe froide », à savoir !

Mettre une soucoupe au réfrigérateur 10 mn ou 2 mn au congélateur, couler ensuite un peu de confiture dessus, si elle se fige rapidement, la cuisson est terminée, si elle coule trop, la poursuivre encore un peu.

Pendant la cuisson, laver pots et couvercles à confiture puis les plonger quelques minutes dans une grande casserole d’eau bouillante, les déposer, à l’aide d’une pince, sur un torchon propre sorti du placard, les laisser s’égoutter.

Une fois la cuisson de la confiture terminée, remplir chaque pot à ras bord, visser le couvercle et retourner le pot pour chasser l’air, laisser refroidir et ranger vos confitures dans un placard à l’abri de la lumière.

Et, malgré une cuisson longue cette année, cette confiture est délicieuse !!!!

Sur les conseils de notre cousine, j’ai laissé la moitié de la confiture avec les morceaux de cerises et j’ai mixé le reste..

Laisser un commentaire

Quitter la version mobile